Alfajores de Maicena

Je vous propose pour cette fin de semaine, de délicieux petits gâteaux pour accompagner dignement un bon thé ou café !

Les alfajores sont en fait deux petits biscuits fourrés d’une garniture sucrée, ils nous viennent tout droit d’Amérique Latine, plus particulièrement d’Argentine.

Comme le dit le magazine Fou de Pâtisserie, en France il y a les macarons, en Angleterre les shortbread et en Argentine les alfajores. (Ah zut !! Je me suis grillée, vous savez maintenant d’où vient la recette…).

Là-bas ils sont fourrés de dulce de leche et ensuite roulés dans la noix de coco… Après l’avantage est que l’on peut varié la garniture selon ses envies…

Aujourd’hui, j’ai testé l’original, bien sûr, mais également avec une garniture chocolat-praliné, roulé dans du pralin croquant.

Ce qui m’a particulièrement intriguée dans cette recette c’est la composition du biscuit, dont l’ingrédient principal est la fécule de maïs ! Bizarre, non ?

Toujours d’après le magazine cette fécule de maïs apporte de la friabilité et du croquant au biscuit, alors que le dulce de leche de la rondeur et de la douceur… Résultat en fin de recette !!

La recette initiale était pour une vingtaine d’aflajores, j’ai décider de faire la moitié (car, je dois l’avouer, j’étais un peu sceptique du résultat !) et à ma grande surprise,  j’ai réussi à fait une cinquantaine d’alfajores de 2.5cm de diamètre… (ils ont intérêts à être bons !).

La taille n’était pas précisée, j’en déduis donc que normalement ils devraient être beaucoup, mais alors vraiment beaucoup plus grand… Perso, je trouve que des petits gâteaux que ne font qu’une bouchée, c’est bien plus agréable (et plus jolis) !!!

Pour 50 Alfajores (2.5cm de diamètre)

  • 100gr de farine
  • 150gr de Maïzena
  • 1/4 c. à c. de bicarbonate de soude
  • 1 c. à c. de levure chimique
  • 100gr de beurre mou
  • 75gr de sucre
  • Les zestes d’un demi citron jaune (j’ai utilisé un citron vert car plus de jaune en stock!)
  • 1.5 jaune d’œufs
  • 1 c. à c. d’extrait de vanille
  • QS de confiture de lait (QS = quantité suffisante)
  • QS de noix de coco râpée

Tamiser ensemble, 100gr de farine, 150gr de Maïzena, 1/4 c. à c. de bicarbonate de soude et 1 c. à c. de levure chimique.

Dans le bol de votre robot, muni du fouet, mettre 100gr de beurre mou, 75gr de sucre et les zestes du demi citron jaune. Battre jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux.

img_0133

Ajouter les jaunes d’œufs en 2 fois et incorporer 1 c. à c. d’extrait de vanille, bien mélanger.

img_0134

Ajouter les poudres tamisées et mélanger jusqu’à ce que la pâte soit homogène.

Étaler cette pâte entre 2 feuilles guitare sur 0.5cm d’épaisseur. Si vous n’avez pas de feuilles guitare, vous pouvez utiliser soit des feuilles de papier sulfurisé (papier de cuisson) ou étaler la pâte directement sur le plan de travail saupoudré de Maïzena.

img_0135

Découper avec un emporte pièce rond de 2.5cm de diamètre.

Disposer les biscuits sur une plaque de cuisson recouverte d’un silpat (ou papier de cuisson).

img_0136.jpg

Cuisson, 180°, chaleur tournante, 7 minutes.

Laisser refroidir sur un grille, attention, les manipuler avec douceur, ils sont très fragiles…

Une fois les biscuits bien froids, tartiner un biscuit avec le dulce de leche, recouvrir avec un second biscuit, appuyer légèrement et décorer le pourtour avec de la noix de coco râpée. Pour cela, il suffit de les rouler dans la noix de coco qui va « coller » au dulce de leche.

img_0145

img_0147

Ensuite, j’avais envie d’essayer autre chose, j’ai donc opté pour chocolat-praliné, roulé dans du pralin croquant… Pour cela j’ai simplement fais fondre 6 carrés de chocolat au lait que j’ai mélanger avec une bonne grosse cuillère à soupe de praliné noisette. Pour le pralin croquant, j’ai utilisé de l’industriel (honte à moi !).

Et alors… C’est comment ? Et bien j’ai vraiment été surprise en bien, je n’aurais jamais imaginé ce résultat… Un côté croquant puis fondant dans la bouche, gourmand mais pas trop sucré, bref à refaire !

Pour ma part, j’ai préféré ceux au chocolat-praliné… La prochaine fois, je testerais bien avec une garniture fruit de la passion ou yuzu ! Mes testeurs les ont littéralement dévorés, résultat : positif !!!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s