Le Carrot Cake de Philippe Conticini

A l’heure ou je vous écris, je n’ai pas encore dégusté ce cake… Mais comme je suis plus que certaine qu’il va être excellent, je ne vais même pas attendre d’avoir la chance de le manger pour vous livrer la recette… En fait, pour tout vous dire, il est juste à côté de moi, il me tient compagnie et j’avoue qu’il est très très difficile d’y résister… Courage, Sylvie, tu peux le faire !!!

Rien qu’à l’odeur qu’il dégage, je suis déjà conquise, et sérieusement, comment une recette de Ph. Conticini ne pourrait pas être topissime, c’est juste impossible !!!

Mais ne vous inquiétez pas, je ne vais pas attendre très longtemps pour le dévorer et il est clair que je vous transmettrai mon avis…

Et me voilà de retour… Après dégustation !! Je n’ai pas de mot pour décrire ce cake tellement il est extraordinaire… Tant au niveau du goût que de la texture, il est juste PARFAIT ! Le meilleur cake que j’ai réalisé jusqu’à présent… Allez-y, foncez, vous ne serez pas déçu.

J’ai pris la recette dans le magasine « Fou de Pâtisserie » #27, j’ai préféré faire la version simple, à savoir sans le glaçage… Je sais, je sais, certains me diront qu’un vrai carrot cake est uniquement celui avec le glaçage, mais voilà il s’avère que je n’aime pas trop ça et comme en plus je devais voyager avec ce cake, sans glaçage c’est quand même bien plus simple ! Donc pour les puristes, les vrais, si vous souhaitez la recette du glaçage, faites moi signe et je vous la donnerai avec plaisir…

Pour cette recette j’ai utilisé un moule à cake classique de 26cm. Je sais la liste des ingrédients est longue… mais pas de panique, je suis certaine que vous avez déjà presque tout dans vos armoires. Et une fois tous les ingrédients pesés, le cake est quasiment fini !!!

Pour un Carrot Cake

  • 78gr de blancs d’œufs
  • 52gr de jaunes d’œufs
  • 130gr de sucre roux (pour moi du sucre Muscovado)
  • 39gr de beurre
  • 130gr d’huile de pépins de raisin
  • 13gr de sirop black treacle (trouvé en conserve à Manor)
  • 32gr de crème liquide
  • 156gr de farine
  • 39gr de fécule de maïs
  • 1c. à c. rase de poudre à pain d’épices
  • 1c. à c. bombée de cannelle
  • 1.5gr de fleur de sel
  • 4gr de bicarbonate de soude
  • 6.5gr de baking powder
  • 1 gousse de vanille
  • 6,5gr de zestes d’orange
  • 20gr de gingembre confit émincé
  • 235gr de carottes râpées
  • 65gr de noix de cajou caramélisées (j’ai fait avec des noisettes)
  • 20gr de beurre pommade

Pour une fois, j’ai pris le temps de tout peser avant de commencer la recette et c’est vraiment l’étape la plus longue, le reste est un jeu d’enfant…

img_1679.jpg

Dans le bol de votre robot, muni du fouet, mettre 78gr de blancs d’œufs, 52gr de jaunes d’œufs et 130gr de sucre roux. J’ai utilisé du sucre Muscovado, mais comme il est mentionné dans la recette, n’importe quel sucre roux peut être utilisé.

img_1680

Fouetter à grande vitesse jusqu’à obtenir une texture épaisse et mousseuse.

img_1684

Réduire la vitesse sur 1 et incorporer 130gr d’huile de pépins de raisin et filet puis 39gr de beurre fondu tiède (à 35°), aussi en filet. Incorporer ensuite 13gr de sirop black treacle.

img_1693

 

Ajouter, toujours en vitesse 1, 32gr de crème, puis 39gr de fécule de maïs et 156gr de farine tamisée. Mélanger bien jusqu’à que le mélange soit bien homogène.

Ajouter ensuite, 1c. à c. rase de poudre à pain d’épices, 1c. à c. bombée de cannelle, 1.5gr de fleur de sel, 4gr de bicarbonate de soude, 6.5gr de baking powder et la vanille grattée. Bien mélanger.

Terminer en ajoutant 6.5gr de zestes d’orange, 20gr de gingembre confits émincés, 65gr de noix de cajou caramélisées (n’ayant pas de noix de cajou, je les ai remplacées par des noisettes caramélisées) et enfin 235gr de carottes râpées.

Pour les noisettes caramélisées, promis, je vous donne la recette très très vite…

Beurrer et fariner un moule à cake de 26cm et le remplir avec la pâte. Taper le moule sur le plan de travail afin de faire échapper les bulles d’air.

img_1702.jpg

Tracer une ligne au centre du cake avec les 20gr de beurre pommade, en pénétrant légèrement dans la pâte. Le mieux est d’utilisé une poche à douille (mais pas obligatoire, j’ai fait sans et le résultat presque idem !).

img_1703.jpg

Placer le moule à cake sur une plaque plate recouverte d’un Silpat. N’allez pas me demander pourquoi… J’imagine pour ne pas qu’il cuise trop dessous…

Cuisson: 170°, chaleur tournante, 45 minutes

img_1723img_1725

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s