Pâte de Coing Maison

Hummm, comme j’aime trop trop trop la pâte de coing ! Elle se déguste à toute heure, à l’heure du thé, à la fin d’un repas ou pour accompagner le fromage voire même du foie gras, bref un hiver sans pâte de coing n’est pas un hiver…

Il existe bien des façons de la faire, laisser ou non la peau des coings, en gardant ou non les pépins lors de la cuisson des fruits, cuisson avec de la vanille, et aussi les quantités de sucre qui varient selon les recettes, bref vous avez une multitude de choix. Moi, je fais toujours la même, j’avoue je n’en ai pas testées d’autres, (alors je ne vais pas vous dire qu’elle est meilleure que les autres, quoique !!!) tout simplement parce que je l’apprécie telle quelle !

Cette recette me permet de couler ma pâte sur un plat silicone de 33.5×23.5cm, comme celui-ci. Cela fait une grande quantité, mais la pâte de coing de garde très longtemps, même si chez moi elle est très vite mangée… Et si vous en avez trop, dans de jolis petits sachets, ça fait de jolis cadeaux pour Noël !

Pâte de Coing Maison

  • 2,5kg de coings
  • 2kg de sucre environ

Laver les fruits, brosser les, si besoin, pour enlever les poils (ça dépend des fruits !).

Retirez le cœur et les pépins et trognons des coings (perso je ne les gardent pas, mais il est possible de les mettre dans une mousseline pour la cuisson des coings).

Couper les coings en morceaux sans les peler. Les faire cuire (avec la mousseline) dans une grande casserole d’eau bouillante durant environ 20-25 minutes. Les coings doivent être tendres, lorsque l’on plante un couteau.

img_0957

Bien égoutter les coings pour enlever le maximum d’eau.

Mixer les coings afin d’obtenir une purée fine. J’ai utilisé mon Magimix Cook Expert, mais si vos coings sont bien cuits un mixeur plongeant va aussi !

img_0959

Peser la purée et incorporer l’équivalent du poids de purée en sucre (environ 2kg).

img_0962

Mettre ce mélange purée-sucre dans une cocotte (ou une casserole) suffisamment grande. Bien mélanger.

Faire cuire à feu moyen en remuant régulièrement. La purée doit blobloter (attention parfois elle se met en colère et saute… la vilaine !!!). Laisser cuire environ 40-50 minutes.

Comment savoir quand la pâte de coings est assez cuite : lorsque vous soulevez votre cuillère de la casserole, la pâte ne doit pas couler mais doit retomber d’un coup. Autre test : déposer une cuillère de pâte de coings sur une assiette si la pâte se solidifie et ne coule pas sur l’assiette c’est qu’elle est prête.

Couler la pâte dans le moule silicone ou dans un cadre à pâtisserie ou n’importe quels autres moules. Pour un bon séchage de la pâte, je vous conseille de ne pas l’étaler sur un hauteur de plus de 2cm.

Laisser sécher 2 jours environ puis retourner la pâte, laisser à nouveau sécher 2 jours. La pâte de doit plus trop coller.

Il ne reste plus qu’à découper votre pâte de coing, en carrés, losanges ou,… comme votre envie vous guide !!! Il est ensuite possible de les rouler dans du sucre cristallisé (comme je l’ai fait) ou la laisser « nature ».

Conservation : dans une boîte hermétique, au frigo, quelques mois ! Mais ATTENTION, ne pas les rouler dans le sucre pour les conserver. Après quelques jours, le sucre fond…

img_0123img_0125img_0127-2

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s